Flutes

Après s'être longtemps attardé sur le développement de son premier modèle basé sur une perce Rudall & Rose, Stéphane s'est par la suite intéressé de près aux flutes dites "Pratten" fabriquées par l'atelier Boosey & Co.

Robert Sydney Pratten était un soliste mythique du milieu du 19ème Siècle. So jeu a longtemps été décrit comme puissant et chaleureux tout en conservant une justesse remarquable. RS Pratten travaillait régulièrement avec les luthiers de l'époque afin d'améliorer les instruments et d'apporter de nouvelles idées. Le changement le plus notable apporté par RS Pratten était sans doute la transformation du corps en une seule pièce et  l'agrandissement des trous ainsi qu'une perce plus large et simplifiée par rapport aux flutes Rudall & Rose ou Rudall & Carte.

Ces flutes sont devenues par la suite (bien plus tard!) très populaires en Irlande,  pour leur puissance et stabilité dans les graves et leur résonance.
Les flutes Rudall & Rose quand à elles sont réputées pour leur son très chaleureux et épais, vibrant et  "crémeux".
Mais les Rudall & Rose, que ce soient des originaux ou des flutes inspirées fabriquées par des luthiers contemporains ne sont pas toujours les plus faciles à maitriser, en tout cas en comparaison à la facilité de jeu obtenue sur des flutes Pratten...

Stéphane Morvan, passionné par ces 2 différents modèles de flutes qui ont marqué l'histoire de la lutherie a longtemps cherché à créer un modèle qui combinerait les  avantages de l'un et l'autre modèle en limitant voire supprimant les inconvénients.

Le modèle que propose Stéphane aujourd'hui  est un excellent compromis entre ces différents  savoirs-faire, et  on pourrait décrire le son de cette flute comme:

puissant et doux à la fois, épais, large dans les graves/médiums, scintillant dans les aigus.

Tout ceci en  combinant une grande aisance de jeu, une consommation d'air très raisonnable et une justesse irréprochable.
Les essences utilisées sont l'ébène du Mozambique
(african blackwood ou grenadille) ou encore
le Cocus (Brya Ebenus ou ébène de la Jamaïque) (rare:sur demande) ou le Mopane ou Mopani (un bois à mi-chemin entre l'ébène et le cocus qui est en train de faire ses preuves dans la lutherie d'instruments à vent comme substitut au Cocus, essence qui est malheureusement proche de l'extinction totale...) le buis est également disponible sur demande.

Le clétage sur bossoirs est tout argent, le
modèle de base a 6 clés (Do, Sib, Sol#,
Fa court, Fa long, et Ré#)
un modèle à 8 clés est également fabriqué grâce à une patte d'Ut clétée (Do et Do# grave.) sur demande.

Un choix de bagues en argent  est également possible entre large ou classique.

Pour le moment les tonalités de Ré, Mib et Sib sont disponibles.



After spending much time developing his first flute model based on a Rudall & Rose bore, Stephane got interested in Pratten flutes made by the Boosey & Co. workshop.

Robert Sydney Pratten was a legendary soloist from the mid 19th C. His playing has always been described as powerful and warm while keeping a stunning tuninq quality. RS Pratten regularly worked with the makers of his time to improve the flutes and bring in new ideas. The most notorious change brought by Pratten was the single body and widening of the tone holes, as well as a wider and simpler bore than the Rudall family.

These flutes became later (much later!) very popular in Ireland, so were the Rudall & Rose and Rudall & Carte. The Pratten flutes were sought after for their power, and stability in the low register and for the good resonance.
The Rudall flutes were famous for their warm thick tone, vibrant and creamy.

But the Rudall & Rose flutes in general, wether they are originals or copies from modern makers are not the easiest instruments to master, in comparison with the ease of playing obtained from the Pratten design.

Stephane Morvan, fanatic of either the Pratten or the Rudall design, has tried for a long time to create a new model which would have the advantages of both, while limiting or even deleting their drawbacks.

The model proposed by Stephane today is a good compromise between these 2 worlds and we could describe the sound of this flute as:
powerful and sweet at the same time, thick, wide in the low and mid register with beautiful resonance, and scintillating in the high register.

All this with  ease of playing, low air consumption (compared to any Pratten) and flawless tuning.

The timbers used in the workshop are African Blackwood (Dalbergia Melanoxylon) or also Cocus (Brya Ebenus) from the West Indies (very rare, only on request) or mopane (or mopani) a wood half way through cocus and blackwood which is a promising newcomer in woodwind instrument making as a substitute to cocus, being unfortunately almost exctinct.
Boxwood (french boxwood, stained or natural) is also possible on request.

the block mounted keywork is silver, the usual model made has 6 keys (C,Bb, G#, Fshort,  Flong, D#)
An 8 keyed model is also made, C joint is available on request.

A choice between large or regular silver rings is also available

For the moment flute are made in the following keys : D, Eflat, Bflat



© 2013 Stéphane Morvan

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now